Yeees, il pleut!!!!

Bon, ce ne sont pas ces quelques petites gouttes qui vont re-remplir les rivières desséchées, annuler les interdictions municipales de plus en plus nombreuses de tout arrosage, nettoyage, etc.  Attention, les enfants seront contents, bientôt on n'aura plus de le droit de se laver!  Je continue : ... reverdir les pelouses, éteindre les feux de forêt records en cette période, et rafraichir le seul pied carré de terre non-enseveli de mauvaises herbes sur mon terrain : celui de mon pot de fines herbes.  

Mais, au moins, la canicule est un peu tombée.  Il ne fait "que" 25 degrés, comparé aux 34 degrés des derniers jours (38 avec l'humidex), qui nous ont complètement aplatis.

Bon, quoi de neuf sous la pluie?

- François est parti hier pour le Camp Papillon.  Il ne reviendra qu'une fois ou deux avant de déménager à Montréal.  Gloups. Je ne m'ennuierai pas de la facture double d'épicerie, du frigo dévalisé, du réservoir d'essence régulièrement dans le rouge, de l'amoncellement de vaisselle sur les comptoirs à mes retours de suppléances... Mais je m'ennuierai de sa gentillesse, de sa grande disponibilité pour les lifts et les services, de son humour, de son rire tonitruant, de ses jeux avec ses frère et soeurs... Mais, bon, c'est la vie et il part d'un bon pied, je suis vraiment heureuse pour lui.  Il a finalement choisi d'étudier en techniques de tourisme au Cegep à Laval, programme un peu allégé par le fait qu'il a déjà fait ses cours de base.  

- Catherine a présenté son projet de fin d'année (un film-publicité-preview) qu'elle a présenté dans le cadre d'une soirée cinéma au Cegep et qui lui a mérité le Prix du Public (le seul prix dans sa catégorie).  Elle a ainsi brillamment conclu sa première année d'études en Arts et Lettres option Cinéma et se prépare maintenant pour un séjour de 5 jours dans un chalet avec une quinzaine de ses amis.  Elle a ainsi pu apprendre la réalité souvent pénible d'organiser un tel séjour et s'est arrachée les cheveux de nombreuses fois les derniers jours!!!  

- Notre gentil toutou presque parfait qui n'a comme défaut que d'aboyer après tout ce qui ose mettre pied ou patte sur le terrain ou dans la maison a appris à ses dépens le fonctionnement d'un collier de citronnelle : "j'aboie, je reçois un jet de citronnelle sur le museau".  Elle apprend TRÈS vite.  Cela fonctionne TRÈS bien!  Sauf que j'ai appris qu'il ne fallait pas la prendre dans mes bras et lui susurrer des mots d'amour (pschhhhhhh) si je ne veux pas avoir à la persuader ensuite qu'elle peut s'approcher de moi sans danger.  Même chose pour ses jeux avec le ballon de basket qu'elle adorait poursuivre en grognant, jusqu'à ce qu'elle recoive un jet de citronnelle et associe ballon et jet d'où terreur du ballon qui s'ensuit...

La suite plus tard...