Ce n'est pas parce que je n'ai rien à dire que je n'écris pas, c'est parce que je n'ai pas le temps de le dire! 

Depuis 1 mois, c'est la folie furieuse à l'école, je remplace 3-4 jours par semaine, et le reste du temps, je cours!  Parce que, lorsque j'étais à la maison à temps plein, je courais aussi, entre le lavage, ménage, taxi, bénévolat, rendez-vous, etc.  Et tout cà n'a pas disparu.  Mais comme j'ai dit à Jacques qui se plaignait que je travaillais un peu trop :
- "tu n'as pas de raison de te plaindre, tu continues à manger de bons petits plats, tu as toujours des vêtements propres, les enfants continuent à aller à leurs activités et le ménage n'est toujours pas fait.  Rien n'a changé finalement!".
En tout cas, pour eux, pas pour moi.  Mais je ne me plains pas (trop).  J'aime de plus en plus ce que je fais, je trouve que c'est la situation idéale pour moi (paie géniale, heures géniales, congés géniaux, rien à préparer, pas de réunions, quand un groupe est tannant, j'ai juste à le supporter quelques heures, pas toute l'année, le rêve quoi!).  Et mon compte de banque est content.  Ce n'est pas le Pérou mais c'est assez pour payer les activités de tous, sans avoir à piger dans nos placements comme avant et je peux même me payer......

........UN VOYAGE EN HAÏTI!!!!!!!!!

Eh oui, nous partons, François et moi, une semaine en Haïti, du 6 au 13  janvier.  Nous rejoindrons le couple  responsable de l'organisme que nous aidons et qui, eux, vont y passer 5 semaines. Si l'état des routes et la situation du pays le permettent, nous prévoyons d'aller 2 jours aux Gonaïves visiter l'orphelinat que nous avons construit avec le 150 000$ de dons recueillis lors de l'ouragan Jeanne il y'a 3 ans, puis nous passerons le reste de la semaine dans le petit village où nous avons "notre" école (Jacques et moi y parrainons l'unique enseignante ce qui permet à 30 enfants d'aller à l'école et d'avoir un repas par jour), à Roche à Bateau, dans le Sud-Ouest.

Le but : voir nos réalisations, évidemment, mais aussi permettre à François de vivre une expérience bien particulière.  J'en profiterai pour prendre de nombreuses photos de l'école et de l'orphelinat afin d'encourager les gens à parrainer des enfants de l'orphelinat et, croisons les doigts, deux autres professeurs à l'école de Roche à Bateau afin qu'elle fonctionne à pleine capacité.  L'autre programme de parrainage dont je suis responsable avec notre organisme d'adoption fonctionne merveilleusement bien et j'ai déjà 22 parrains qui ont accepté d'aider des enfants.  J'espère qu'un peu plus de publicité pour l'autre organisme fera aussi des miracles!

En attendant, je prépare le voyage. Il y'a tant de choses à faire : apprendre un peu de créole à François, ramasser des souliers et des ballons de soccer (dégonflés) que nous amènerons avec nous, ainsi que d'autre matériel utile, penser aux vaccins, etc.

Justement, moi qui m'ennuyait ;-))