Il y'a toujours 3-4 voire 5 enfants plus difficiles dans une classe.  Sans compter ceux qui ont des problèmes d'apprentissage.  Hier, je remplacais dans une classe de 3ème année.  Au programme : période libre, sauf pour 1 élève qui n'avait pas mérité cette période-récompense et qui devait la passer à recopier les règles de vie de la classe.  Et, comme pour la deuxième partie de la période, j'avais décidé, pour profiter du beau soleil, de sortir dehors, cet élève devait  regarder les autres s'amuser en restant assis sur un banc. 

Je suis maman poule dans la vie et partout ailleurs.  J'ai bien du mal à punir un enfant et à appliquer des règles de discipline strictes.  Pourtant, elles sont nécessaires et je sais que cà fait de moi une remplacante un peu trop molle qui se fait allègrement marcher sur le dos par les élèves qui détectent vite la maman-poule en moi, mais c'est une de mes faiblesses, je l'assume et j'essaie de la corriger.  Et j'ai des forces qui compensent un peu quand même!  En général, mes élèves m'aiment bien et je le leur rend.

Bref, hier, j'avais ce petit coco assis piteusement sur son banc qui regardait tous les autres avoir du plaisir sans lui.  Évidemment, cot-cot, je me suis assise à côté de lui et on a jasé.  Petit Coco m'a raconté son histoire :
- ses parents sont séparés
- ils avaient la garde partagé = une semaine chez maman qui habite dans la ville d'à côté (ou fiston allait à l'école) et une semaine chez papa
- maman s'est chicanée avec son "coloc", fiston s'est retrouvé presqu'à temps plein chez papa
- il ne voit presque plus sa maman
- il a changé d'école
- il a perdu ses amis
- il a du mal à s'en faire d'autres (arriver en 3ème année dans une nouvelle école, ce n'est pas évident!)

Ben, je ne sais pas, mais moi aussi j'aurais bien de la colère en moi...  Combien d'enfants  "tannants" ont ce genre d'histoires??